L’endométriose est une maladie chronique qui cause notamment des douleurs pelviennes et des troubles de la fertilité. Il existe des options de traitement pour soulager les symptômes de l’endométriose. L’ostéopathie est une de ces options pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des femmes atteintes.  L’intervention de l’ostéopathe consiste à travailler sur les structures osseuses, articulaires et musculaires qui entourent les organes atteints. L’objectif est d’améliorer la mobilité et réduire l’inflammation.

L’endométriose qu’est-ce-que c’est ?

L’endométriose est une maladie gynécologique chronique dans laquelle le tissu de la muqueuse utérine (appelé endomètre) se développe à l’extérieur de l’utérus. On la trouve généralement sur les ovaires, les trompes de Fallope, la vessie ou l’intestin.
Cela peut causer des douleurs abdominales, des saignements menstruels irréguliers. Mais aussi des problèmes de fertilité et (ou)des douleurs lors des rapports sexuels.
En France, cette affection concerne environ 10% des femmes en âge de procréer, soit 1,5 à 2,5 millions de femmes.

L’endométriose est reconnue comme une affection longue durée
par l’Assemblée nationale depuis Le 13 janvier 2022.

Quels sont les différentes types d’endométriose ?

L'endométriose atteint l'utérus, la trompe de Fallope, les ovaires et peut toucher d'autres zones tels le rectum, l'intestin et la vessieIl existe différents types d’endométriose selon l’emplacement du tissu endométrial anormal :
L’endométriose superficielle : le tissu est limité du péritoine.
Endométriose profonde : le tissu est plus profondément implanté dans les organes pelviens, comme les ovaires ou les ligaments utérins.
Endométriose profonde infiltrante : le tissu est profondément enfoncé dans les organes et a tendance à s’étendre dans les tissus environnants.
Et l’Endométriose recto-vaginale : le tissu est présent entre le rectum et la paroi vaginale.

Il y a aussi 4 stades d’endométriose qui dépendent de l’extension de la maladie : stade léger, modéré, sévère, très sévère.

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Les symptômes varient d’une femme à l’autre. Les douleurs associées dépendent de l’emplacement et de la gravité de la maladie. voici les symptômes les plus fréquemment observés :

      • Douleurs abdominales ou pelviennes, notamment pendant les règles (dysménorrhée),
      • Douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie),
      • Douleurs en urinant ou en déféquant (selles) pendant les règles,
      • Saignements menstruels abondants ou irréguliers,
      • Douleurs chroniques ou intermittentes en dehors des périodes de règles,
      • Infertilité ou difficulté à concevoir un enfant,
      • Douleurs lombaires ou sacro-iliaques,
      • Fatigue,
      • Nausées et vomissements.

Des douleurs peuvent être également ressenties dans le dos ou dans les jambes, en raison de la propagation de la maladie.

Notez que seul, un professionnel de santé est à même de poser le diagnostic d’une endométriose.

Malheureusement, la complexité de cette maladie chronique hormono dépendante impose souvent à la femme ou à la jeune fille un « parcours de combattante » avant  d’être identifiée. On constate souvent une période de 7 à 8 ans entre les 1er symptômes et les diagnostiques.

Quand se manifestent les crises de douleurs ?

Selon les femmes et la gravité de la maladie, les douleurs liées à l’endométriose peuvent commencer avant les règles et continuer après leur fin. La douleur peut être de courte durée mais intense ou de longue durée, mais plus faible.

La dysménorrhée, ou douleurs pendant les règles, est généralement plus intense chez les femmes atteintes d’endométriose.
Les douleurs ressenties sont généralement cycliques et surviennent en même temps que les règles.

Il faut noter que les douleurs liées à l’endométriose peuvent être chroniques et récurrentes tout au long du mois.

Quels sont les traitements de l’endométriose ?

Selon les résultats des examens radiologiques et chirurgicaux, le traitement de l’endométriose repose sur plusieurs axes :

Traitement médicamenteux : Une pilule contraceptive, d’un stérilet, pour bloquer la production d’hormones et réduire les lésions. En clair, à supprimer les règles (aménorrhée) pour protéger les ovaires et supprimer les douleurs.

La cure de ménopause artificielle : Elle peut être proposée lorsque le traitement hormonal ne donne pas satisfaction. Elle prend la forme d’injections mensuelles de GN-Rh afin de mettre la femme dans un état de ménopause.

Traitement chirurgical : IL est proposé en fonction de l’importance de l’endométriose, et du peu de résultats des traitements précédents. L’intervention chirurgicale (cœlioscopie) vise à l’ablation des lésions.

Thérapie physique : l’ostéopathie vise à aider et à soulager les douleurs liées à l’endométriose. Ce traitement s’inscrit dans un suivi pluridisciplinaire.

Pourquoi la maladie risque de diminuer la fertilité ?

Notez que l’endométriose n’affecte pas la fertilité chez toutes les femmes. Toutefois, les études montrent que les femmes atteintes d ont plus de difficulté à concevoir.

L’endométriose peut affecter la fertilité en plusieurs façons. La maladie peut causer des lésions sur les ovaires et les trompes de Fallope. Un phénomène qui peut empêcher les ovules de quitter les ovaires et de se rendre dans l’utérus pour la fécondation.
La maladie peut également causer des adhérences ou des kystes. Cela a pour conséquence le blocage des trompes de Fallope et d’empêcher la fécondation.

Cependant, pour améliorer la fertilité des femmes atteintes d’endométriose, une stimulation ovarienne peut être prescrite.

D’où l’importance de consulter son gynécologue en cas de difficulté à concevoir. Il établira un plan de traitement approprié.

En quoi L’ostéopathie est bénéfique au traitement de l’endométriose ?

il est reconnu que l'ostéopathie soulage et traite les symptômes et douleurs de l'endométriose en quelques séancesL’ostéopathie est profitable aux femmes atteintes d’endométriose, car elle vise à améliorer la mobilité des structures osseuses, articulaires et musculaires qui entourent les organes pelviens et les différentes zones atteintes.

L’ostéopathe spécialiste vise également à réduire les adhérences et les tensions des tissus mous qui entourent les organes pelviens.
Ses manipulations visent aussi et à améliorer la circulation sanguine et lymphatique dans cette région.

En travaillant sur les muscles et les articulations, il aide à soulager les douleurs.

Comment intervient l’ostéopathe sur les zones atteintes ?

L’ostéopathe teste le corps dans sa globalité pour identifier les zones liées aux douleurs et aux restrictions de mouvements causées par l’endométriose. Cet examen lui permet d’adapter son traitement en conséquence.

Ainsi, l’ostéopathe travaille sur les structures osseuses, articulaires et musculaires qui entourent les organes pelviens touchées par l’endométriose. Ces zones incluent :

    • Les os pelviens, comme le sacrum et les iliaques,
    • Les articulations sacro-iliaques,
    • Les muscles abdominaux et les muscles pelviens,
    • Les ligaments et les fascia qui entourent les organes pelviens,

L’ostéopathe peut également traiter d’autres régions du corps. En fait, toutes celles en lien avec les douleurs ou les restrictions du mouvement causées par l’endométriose. Ce peut être le dos, les hanches, les jambes, etc.

Quels avantages de l’ostéopathie dans le traitement de l’endométriose ?

Les avantages des soins ostéopathiques dans le traitement de l’endométriose peuvent inclure :

Soulagement de la douleur :
En améliorant la mobilité des structures osseuses, articulaires et musculaires qui entourent les organes pelviens, l’ostéopathe soulage les douleurs liées.

Augmente la qualité de vie :
Les soins ostéopathiques  aident les personnes en souffrance en réduisant les douleurs, la mobilité et la qualité du sommeil.

Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique :
L’ostéopathie peut aider à améliorer la circulation sanguine et lymphatique dans la région pelvienne. Cela permet de réduire l’inflammation et les douleurs associées à l’endométriose.

Combien de séances d’ostéopathie pour traiter l’endométriose ?

Le nombre de séances nécessaires pour traiter l’endométriose auprès de votre ostéopathe, varie  d’une personne à l’autre. Il dépend aussi de la gravité de la maladie et des symptômes.

Certaines patientes ressentent une amélioration significative après 2 ou 3  séances. D’autres auront besoin de plusieurs séances pour obtenir des résultats satisfaisants.
Nous le rappelons, l’endométriose est une maladie chronique. Il est possible que des séances d’entretien avec votre ostéopathe soient nécessaires pour maintenir les résultats obtenus.

Martina Pisetta Ostéopathe à Cagnes sur Mer
Pour toute question ou demande de RDV contactez-moi au 06 52 22 40 45

ou

PRENEZ RDV en ligne

Je dépose mon petit commentaire

38 − 37 =

error: Contenu protégé !