Grincer des dents n’a rien d’agréable pour celui qui le subit, et le conjoint aussi ! Et oui, le grincement des dents, appelé aussi bruxisme, opère surtout pendant votre sommeil. Les conséquences peuvent être importantes. Il est donc nécessaire de traiter ce trouble invalidant. Nous allons voir ce qu’est précisément le bruxisme, quelles en sont les causes et les effets. Et répondre à votre question : quels sont les atouts de l’ostéopathe dans la prise en charge du bruxisme ?

Le bruxisme qu’est-ce que c’est ?

Le bruxisme est un trouble qui se caractérise par le serrement ou le grincement des dents pendant le sommeil et pour certains, à des moments de la journée. Il concerne les enfants autant que les adultes.
Cela peut causer des douleurs à la mâchoire, des maux de tête, des douleurs dentaires et des usures prématurées des dents. Le bruxisme peut être causé par des facteurs tels que le stress, l’anxiété, les troubles de l’humeur ou les problèmes de la mâchoire.

On en distingue deux types : le bruxisme concentré (ou centré) lorsque l’on serre et de bruxisme excentré dès lors qu’il y a un mouvement de la mâchoire.

Bien sûr, ces facteurs varient d’une personne à l’autre. Il est donc important de consulter un professionnel de santé (orthodontiste, dentiste, ostéopathe).

Le professionnel évaluera les causes sous-jacentes de votre bruxisme, puis élaborera un plan de traitement adapté à votre situation.

Avec son approche manuelle, la prise en charge du bruxisme par un ostéopathe spécialisé entre favorablement dans un protocole pluridisciplinaire. 

Quelles conséquences du bruxisme sur l’organisme ?

le bruxisme par le frottement des dents provoque tes tensions et douleurs dans les mâchoiresLe bruxisme peut avoir des conséquences sur l’organisme plus ou moins sévères telles que :

Des douleurs de la mâchoire :

le serrement et le grincement des dents peuvent causer des douleurs dans la mâchoire, les tempes, le cou, la tête et les oreilles. Les douleurs peuvent être constantes ou intermittentes et peuvent s’aggraver pendant ou après les périodes de bruxisme.

Des douleurs articulaires :

le bruxisme peut être à l’origine de douleurs et tensions dans les articulations de la mâchoire, appelées « articulations temporo-mandibulaires » (ATM), peut aussi provoquer des bruits articulaires.

Une usure des dents :

Par les frottements des dents répétitifs, le bruxisme peut causer des usures prématurées, des fissures et des fractures des dents, ainsi que des douleurs dentaires et des sensibilités.

Des maux de tête :

le bruxisme peut causer des maux de tête, notamment des maux de tête de tension, qui peuvent s’aggraver pendant ou après les périodes de bruxisme.

Des troubles de l’élocution :

Le bruxisme peut également causer des troubles de l’élocution tels que des difficultés à prononcer certains mots.

Des troubles sur l’esthétique :

Le grincement des dents peut engendrer des irrégularités de la mâchoire, des dents et des lèvres qui peuvent affecter l’apparence du visage.

Qui est concerné par le bruxisme ?

Le bruxisme, ou le grincement des dents pendant le sommeil provoque des douleurs et use les dentsLe bruxisme peut toucher tout le monde, mais il est plus fréquent chez les enfants et adultes en âge de travailler. Également chez les personnes qui souffrent de stress, de troubles de l’humeur ou troubles de la mâchoire.

Certaines personnes peuvent également être plus sujettes au bruxisme en raison de l’anatomie de leur mâchoire ou de la consommation excessive de caféine ou d’alcool.
Le grincement des dents est également plus fréquent chez les personnes présentant des troubles du sommeil de type apnée du sommeil.

Quels sont les traitements possibles en cas de bruxisme ?

Il existe plusieurs traitements :

consulter un dentiste ou un orthodontiste

C’est la 1ère étape pour évaluer l’état de vos dents et de votre mâchoire. Ils pourront vous recommander un dispositif de protection buccale, tels une gouttière de nuit ou un protège-dents, pour protéger vos dents contre l’usure causée par le bruxisme.

les thérapies comportementales :

la relaxation, l’hypnose et la thérapie cognitivo-comportementale, peuvent aider à gérer les causes du bruxisme, comme le stress et l’anxiété.

La prise en charge du bruxisme par un ostéopathe, est-elle bénéfique ?

Un ostéopathe spécialisé dans ces techniques spécifiques est un complément efficace dans le cadre d’un suivi pluridisciplinaire du bruxisme.
L’ostéopathe utilise des techniques manuelles non douloureuses pour soulager les tensions et les douleurs dans la mâchoire, le cou et les épaules liées au bruxisme.
Il participe à amélioration des fonctions de la mâchoire et au rééquilibrage des structures qui l’entourent.
Il est donc important de consulter un ostéopathe qualifié à ses soins et de discuter de vos attentes avec lui.

Quelles manipulations par l’ostéopathe pour corriger le bruxisme ?

l'ostéopathe libère les tensions de la mâchoire et soulage les douleurs dû aux bruxismeL’ostéopathe manipulent différentes zones du corps pour traiter le bruxisme, en fonction des raisons sous-jacentes de chaque patient. Les zones les plus fréquemment manipulées incluent :

La mâchoire :

l’ostéopathe agit pour détendre les muscles de la mâchoire et pour améliorer la fonction de la mâchoire. Il vérifie également la position de la mâchoire et l’alignement des dents pour s’assurer qu’ils sont corrects.

La bouche :

l’ostéopathe peut aussi intervenir sur la sphère orale pour corriger les dysfonctionnements responsables des tensions de la mâchoire.

Le cou :

les tensions dans les muscles et les articulations du cou peuvent être à l’origine des douleurs et tensions dans la mâchoire. L’ostéopathe intervient sur les muscles et les articulations du cou afin de soulager ces tensions.

Les épaules :

des tensions dans les épaules peuvent aussi être à l’origine des douleurs, de tensions ressenties dans la mâchoire. L’ostéopathe agit pour détendre les muscles et les articulations des épaules et soulager ces tensions.

Comment le stress provoque le bruxisme ou le grincement des dents ?

Le stress peut-il causer le grincement des dents en augmentant la tension dans les muscles de la mâchoire et en provoquant un serrement ou un grincement des dents ?

Oui, cela peut être causé par par le sujet atteint en réponse  à un combat ou une fuite face à une situation stressante.  Ou bien par sa tendance à contracter les mâchoires ou à serrer les dents en réponse au stress.
Le stress peut également causer des troubles du sommeil, comme l’insomnie, qui peuvent aggraver le bruxisme. La fatigue et la manque de sommeil peuvent augmenter la tension musculaire et rendre les muscles de la mâchoire plus sensibles au bruxisme.

De plus, le stress peut également entraîner une augmentation de la production d’adrénaline, une hormone qui peut augmenter la tension musculaire dans tout le corps, y compris dans les mâchoires. Cela peut entraîner un serrement ou un grincement des dents pendant le sommeil.
Il est donc important de gérer le stress pour prévenir le bruxisme. Les techniques de relaxation, comme la méditation, la respiration profonde et le yoga, peuvent aider à réduire les niveaux de stress et à améliorer la qualité du sommeil.

Existe-t-il un lien entre le bruxisme et l’alimentation du patient ?

Il n’y a pas de lien direct entre la qualité de l’alimentation et le bruxisme. Cependant, des études montrent qu’il y a un lien indirect entre les deux. Certains aliments et boissons peuvent causer des douleurs ou des tensions dans la mâchoire, entraînant ainsi des grincements de dents. Ces aliments et boissons incluent :

Le café et les boissons énergisantes

Ces boissons, qui peuvent avoir un impact sur l’agitation et l’anxiété, par contrecoup augmente les tensions musculaires dans la mâchoire.

Les aliments épicés et les aliments acides

qui peuvent causer des douleurs et des irritations dans la bouche, augmentant eux aussi la tension musculaire dans la mâchoire.

Les aliments et boissons sucrés

qui peuvent causer des caries dentaires et des douleurs dentaires, augmentant ainsi la tension musculaire dans la mâchoire.

Il est donc important de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire et d’avoir une alimentation équilibrée pour maintenir un bon état de santé dentaire afin d’aider à prévenir le bruxisme. Il est conseillé de consulter un dentiste pour évaluer l’état de vos dents et de votre mâchoire et pour élaborer un plan de traitement adapté à votre situation.

À quel âge peut apparaître le bruxisme ?

Le bruxisme peut commencer à tout âge, mais il est le plus fréquent chez les enfants et les adultes en âge de travailler.
Il est fréquent chez les enfants en raison de la croissance de leurs dents et de leur mâchoire. Chez les enfants, il peut commencer dès l’âge de 3 ans et se poursuivre jusqu’à l’âge de 12 ans. Il est plus fréquent chez les enfants qui ont des troubles de l’éveil, des troubles de l’attention ou des troubles de l’humeur.
Chez les adultes, le bruxisme peut commencer à tout âge et peut être causé par des facteurs tels que le stress, l’anxiété, les troubles de l’humeur ou les problèmes de la mâchoire. Il est également fréquent chez les personnes qui ont des troubles du sommeil tels que l’apnée du sommeil.

IMPORTANT : le bruxisme est un trouble chronique,  Cela signifie qu’il peut durer toute la vie. Il est conseillé de consulter un professionnel de santé si vous suspectez que vous, ou un membre de votre famille, avez des symptômes de bruxisme.

Le bruxisme est-il héréditaire ?

Il n’y a pas de preuve concluante que le bruxisme soit héréditaire.  Cependant, certaines études montrent qu’il y a un lien génétique dans certains cas.

On observe que des membres d’une même famille souffrent de bruxisme plus fréquemment que la population générale.

Cela peut être dû à des facteurs génétiques qui influencent la réponse de l’organisme au stress, à la mécanique de la mâchoire ou au système nerveux autonome qui contrôle les muscles de la mâchoire.

Les enfants présentant des troubles DYS sont-ils davantage sujets aux grincements des dents ?

On observe que les enfants présentant des troubles de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ou des troubles de l’autisme (TSA) sont plus sujets aux grincements des dents que les autres enfants. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.
Ces troubles peuvent causer de l’anxiété et de l’agitation, ce qui peut augmenter la tension musculaire dans la mâchoire et entraîner des grincements des dents.

Les enfants atteints de TDAH ont souvent des difficultés à se concentrer et à se détendre, ce qui peut entraîner des troubles du sommeil et des troubles de l’endormissement qui peuvent aggraver le bruxisme.

Les enfants atteints de TSA peuvent également avoir des difficultés à exprimer leurs émotions et à gérer le stress, ce qui peut augmenter les symptômes de bruxisme.

Il y a-t-il un lien entre la proprioception et le bruxisme ?

La proprioception est la capacité à percevoir la position, la vitesse et l’effort des différentes parties du corps dans l’espace.
Il a été suggéré que des troubles de la proprioception pourraient jouer un rôle dans le développement du bruxisme.

En effet, certains travaux de recherches ont montré que les patients atteints de bruxisme ont tendance à avoir des troubles de la proprioception dans les articulations temporo-mandibulaires (ATM) et les muscles de la mâchoire. Troubles qui peuvent causer des douleurs et tensions dans ces zones.

Ces troubles de proprioception entraîneraient une mauvaise coordination des mouvements de la mâchoire pendant la mastication et le sommeil, ce qui augmenterait le risque de bruxisme. Il est donc important de consulter un ostéopathe spécialisé en proprioception pour évaluer les causes sous-jacentes.

Chaque séance d’ostéopathie est bénéfique pour soulager le bruxisme.

Comptez sur 3 séances pour un travail en profondeur compte tenu de la complexité de l’articulation et le besoin de normaliser le système musculaire complexe de votre mâchoire.

Martina Pisetta Ostéopathe à Cagnes sur Mer
Pour toute question ou demande de RDV contactez-moi au 06 52 22 40 45

ou

PRENEZ RDV en ligne

Je dépose mon petit commentaire

+ 45 = 49

error: Contenu protégé !